Comment calculer le rendement de son investissement locatif ?

Avoir son propre bien immobilier est un avantage économique certain pour le propriétaire.

En posséder un bien immobilier et le mettre en location est encore mieux. en tous cas du point de vie financier.

Lorsque vous louez votre bien immobilier, votre objectif est de pouvoir en tirer le maximum de profit possible. Autrement dit rentabiliser votre investissement immobilier au maximum. 

Vous n’êtes pas seul, puisque près de 26 % des Français préfèrent investir dans l’immobilier dont 20 % préfèrent miser sur l’investissement locatif. Cet attrait des français pour les investissements immobiliers en général et pour les investissement locatifs en particuliers s’explique notamment par le niveau de rentabilité espéré de ce placement.

Vous devez donc connaitre le modalités de calculs du rendement locatifs pour pouvoir faire le bon choix !

Comment faire le bon calcul ? Et pourquoi est-il si important de prendre le temps de prévoir tous les bénéfices ? c’est ce que nous allons vous présenter dans la suite de cet article

Que devez-vous savoir sur la rentabilité locative

Comme tout projet d’investissement, l’objectif doit être bien établi afin de ne pas se tromper de priorité.

Qu’il s’agisse d’un premier pas ou d’une suite d’investissements, il est toujours nécessaire de faire le point sur le taux de rendement de vos gains annuels.

Définition du rendement de votre investissement locatif

Lorsque vous venez de faire un achat immobilier, vous avez la somme de toutes les dépenses liées à cette transaction.

Ce montant fait office d’investissement et c’est bien ce montant là qui doit être rentabilisé.

Pour arriver à estimer le le rendement de votre bien immobilier vous  devez son montant du loyer espéré.

Le rapport entre les loyers encaissés et assiette globale de l’investissement lié à l’achat du bien immobilier et l’indicateur de performance de votre investissement.

Plus il est élevé, plus rapide sera votre retour sur investissement

Une rentabilité locative saine assure la pérennité de patrimoine immobilier locatif. A contrario, une rentabilité locative bancale peut engendrer la dépréciation de votre patrimoine immobilier. 

Quelles sont les charges à prévoir pour bien un investissement immobilier ?

Comme la plupart des investissement, l’investissement locatif n’est pas exempt de taxes.  

Une imposition qui relève du régime imposé par la loi à chaque propriétaire.

Cet impôt est réparti sur 2 types de bâtiments : les propriétés bâties et les propriétés non bâties.

En 2021, ce sont les collectivités territoriales qui font le calcul de cet impôts. Cette valeur varie d’un immeuble à l’autre.

A cela s’ajoute la taxe d’enlèvement d’ordure ménagère qu’il convient de na pas omettre d’inclure dans le calcul des charges.  

Calcul du rendement d’un investissement locatif

Un investissement doit vous rapporter plus que ce que qu’il ne vous coûte au final.

 Votre indépendance financière en dépend, alors pourquoi ne pas apprendre à calculer cet indicateur ?

Le rendement locatif immobilier brut

Le rendement brut est le résultat d’une opération très simple.

La somme des loyers durant 12 mois est prise en compte, ainsi que le coût de l’achat de l’immeuble en entier.

Dans le montant du capital investi, il ne faut pas oublier d’insérer tous les frais supplémentaires liés à cette acquisition.

Si vous aviez déjà fait quelques rénovations, ces dépenses feraient partie du calcul.

Le calcul du rendement brut d’investissement locatif peut se traduire par la formule suivante :

Le résultat obtenu est un pourcentage.

Cette valeur doit être positive pour que l’investissement soit rentable.

A titre d’exemple, voici quelques chiffres :

Vous venez d’acheter un appartement d’une valeur de 120 000 euros.

Les frais liés à l’achat vont jusqu’à 1 000 euros.

Après avoir bien réfléchi, vous décidez de faire louer votre maison secondaire à 800 euros.

Quel est donc l’indice de rentabilité brute ?

Le chiffre 7,93 % exprime votre rentabilité à son niveau maximum, sans charge.

Le rendement locatif immobilier net

Le rendement net consiste à rajouter toutes les charges, sans exception, dans la formule de départ.

Son objectif est d’être le plus pragmatique possible et de ne pas vous décevoir par la suite.

Le mot net signifie que plus rien ne change et que le résultat sera fiable.

L’indicateur pourra servir pour imaginer d’autres investissements sur le long terme.`

En tant que nouveau propriétaire, il est essentiel de répertorier les frais et les charges locatives qui s’accumulent ici et là.

L’insertion de ces chiffres affinera votre résultat.

La formule qui calcule le rendement net d’investissement locatif est définie comme suit :

Le pourcentage obtenu indiquera un résultat inférieur au rendement brut.

Ce qui est tout à fait normal, compte tenu des nouveaux paramètres qui y sont insérés. Pour être plus explicite, voici un exemple :

Le pourcentage obtenu indiquera un résultat inférieur au rendement brut.

Ce qui est tout à fait normal, compte tenu des nouveaux paramètres qui y sont insérés. Pour être plus explicite, voici un exemple :

Votre loyer annuel équivaut donc à : 800 euros * 12 = 9600 euros.

La somme des taxes foncières, des charges de copropriété, des assurances, des frais de gestion et d’entretien s’élèvent à 2 980 euros.

Comment évaluer alors le rendement net ?

Ce pourcentage sera donc votre indicateur de réussite net sur votre investissement.

Les simulations en ligne

Pour vos calculs de rentabilité, il est aussi possible de recourir à un simulateur en ligne.

La plupart du temps, ce type de service est gratuit.

Il existe plusieurs plateformes qui proposent des simulations pour réaliser le calcul du rendement de votre investissement locatif.

Il s’agit d’un moyen plutôt simple et accessible pour le calcul de votre projet locatif.

Vous gagnerez aussi du temps en passant par ces outils en ligne.

Toutefois, noterez que tous les simulateurs ne sont pas forcément identiques.

D’autres peuvent être plus complets par rapport aux autres.

Il faudra faire le bon choix pour avoir une estimation exacte.

Ou sinon, vous pouvez faire appel à un professionnel pour vous aider dans cette tâche.

Vous avez ainsi la possibilité de lui demander de changer certains critères selon vos besoins.

Et qu’est-ce qui se passe par la suite ?

La connaissance est très utile.

Dans le domaine de l’immobilier, tout n’est que question de bon sens fermier.

Au fur et à mesure que vous réussissiez votre calcul, votre avenir commence à bien se dresser.

L’expérience en tant que propriétaire

Etre propriétaire est stimulant.

En ayant connu votre rendement positif sur votre placement locatif, vous pouvez faire évoluer votre objectif.

De plus, vous avez la précision des calculs sur toutes les taxes et les charges non récupérables.

Pour bien gérer les prochains placements, n’hésitez pas à tout noter quelque part dans votre cahier de compte.

Les listes, en effet, peuvent changer, mais au moins, vous connaissez ce qui est essentiel à intégrer dans chaque étape de votre opération locative.

L’avantage de l’investisseur

Un investisseur apprend vite de ses erreurs.

Il ne les refait pas. Plus son expérience immobilière est fructueuse, plus il ira de l’avant.

Une personne qui investit n’est jamais satisfaite.

En effet, elle veut toujours entreprendre et optimiser ce qui marche déjà.

Elle ne traîne pas sur un seul calcul.

Dès qu’une rentabilité locative est dans la verte, elle s’active à acheter d’autres biens immobiliers.

Quelle rigueur pour le propriétaire ?

Le calcul d’un rendement net sur votre investissement locatif vous fait comprendre ce qui est prioritaire.

Trouvez un locataire rapidement et veillez à ce qu’aucune vacance locative ne se mette en place.

Vous devez anticiper vos marges et rentrer dans votre calcul de départ.

Si vous arrivez à dénicher un locataire conforme à vos opérations locatives, ce sera une grande réussite pour la suite de vos projets.

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôts

Rez-de-chaussée : avantages et inconvénients à connaître avant d'un achat immobilier
Avez-vous le droit à la TVA réduite pour l’achat de votre logement neuf ?
Comment investir son argent en 2022 ?